Des informations à savoir :

  • L’agrile du frêne branches pour nos collectes (pdf)
  • L’agrile du frêne (pdf)
  • Vaccination des animaux sauvages sur notre territoire (pdf)
  • Scarabée Japonais sur Lapresse.ca

    scarabée japonais
  • Info rage (pdf)
  • Informations sur la maladie de Lyme (pdf)
    Au cours des dernières années, la présence de tiques pouvant transmettre la maladie de Lyme a été documentée dans certaines régions du Québec et particulièrement dans plusieurs secteurs de la Montérégie. Le nombre de personnes infectées déclarées à la Direction de santé publique (DSP) de la Montérégie augmente progressivement.
    Considérant l’augmentation du risque d’être infecté par cette maladie, la DSP souhaite informer les citoyens de la Montérégie sur les moyens de prévention individuelle contre la maladie de Lyme. Les personnes faisant des activités de plein air dans les boisés (randonnée à pied ou à vélo, coupe et ramassage de bois, camping, chasse et jardinage à proximité d’une forêt) risquent davantage d’être exposées aux tiques. Certains travailleurs (voirie, moniteurs de camps d’été) sont aussi plus exposés aux tiques.
    Même si le risque de se faire piquer est plus élevé entre les mois de juin et août, les citoyens doivent être vigilants d’avril à novembre.
    Des outils de communication sont disponibles via le Web et c’est pourquoi la DSP sollicite la collaboration de toutes les municipalités de la Montérégie pour relayer l’information sur la maladie de Lyme auprès de ses citoyens. Nous espérons obtenir votre collaboration pour :
     Le site ci-dessous vous dirigera sur la page d’information www.maladiedelymemonteregie.com.
    Cette page contient, entre autres, un feuillet de renseignements généraux, un jeu-questionnaire, des photos de l’éruption cutanée causée par la maladie et des cartes des secteurs à risque d’exposition aux tiques en Montérégie. Vous y trouverez aussi le lien pour accéder au feuillet d’information du MSSS.
    bandeau Maladie de Lyme_5 po x15 po

 

 

  • Sensibilisation de la population au virus du Nil occidental (VNO)

    À la demande du ministère de la Santé et des Services sociaux, nous vous acheminons des outils destinés à informer la population des risques liés au VNO et des moyens de se protéger des piqûres de moustiques et ainsi prévenir l’infection. La nouvelle et le bouton Web qui réfère au Portail santé mieux-être pourraient être apposés sur la page accueil des sites Internet de votre municipalité pendant les mois d’août et de septembre 2015. Il serait apprécié de mettre l’hyperlien suivant pour ce bouton web : http://sante.gouv.qc.ca. Virus du Nil occidental : attention aux piqûres de moustiques! Le virus du Nil occidental (VNO) s’attrape par la piqûre d’un moustique infecté et le risque est plus élevé en ville. Lors de vos activités extérieures, portez des vêtements longs de couleur claire et utilisez un chasse-moustiques afin de vous protéger des piqûres de moustiques, particulièrement au coucher et au lever du soleil. Pour connaître toutes les mesures de protection et réduire le nombre de moustiques dans votre environnement, consultez le Portail santé mieux-être

237-x-68